On papote, on papote, et pendant ce temps-là, on discute !
29 octobre 2010

Ouverture

Bien le bonjour !

Petit blog deviendra grand ou restera tout petit. L'idée de départ, c'est de pouvoir diffuser mes photomontages plus ou moins rigolos sur la toile, de façon moins contraignante que sur le site personnel qui les héberge actuellement. Nous verrons bien à l'expérience si cet objectif est atteint ou pas.

Un blog n'est pas un forum de discussion, aussi ferai-je comme Jean-Luc Mélenchon : si des commentaires désagréables dans le seul but de l'être sont postés, je les virerai. Pas confondre critique constructive ou pertinente et entreprise de démolition systématique. Vu que je me situe sans ambiguïté à gauche de l'échiquier politique, il va de soi que les gens de droite ne seront pas d'accord avec moi sur bien des sujets. Alors à quoi bon consacrer des pages et des pages à énumérer pour le déplorer ce qui fait de moi un opposant au libéralisme ambiant ? Ce serait enfoncer des portes ouvertes. Si l'on a le droit d'avoir des opinions différentes des miennes, la réciproque est également vraie. Ce point n'est pas négociable.

Comme vous le constaterez très vite, depuis 2005 mes photomontages mettent pour la plupart Nicolas Sarkozy en boîte. Pas parce qu'il est à l'UMP, mais pour l'image publique et privée qu'il donne de lui et de la fonction présidentielle. En conséquence, ses multiples travers sont raillés au même titre que ce qui lui tient lieu d'idées. C'est le moyen que j'ai trouvé pour ne pas avoir trop honte d'être français depuis que ce personnage hors normes sévit aux sommets de l'État, une manière que j'espère humoristique de montrer qu'il n'est pas représentatif de ce pays qu'il aime si peu !
Mes photomontages seront reproduits par ordre chronologique. Le voyage commence donc en 2005, date de mon tout premier essai en la matière. A ma grande surprise, "La grande embrouille" a très rapidement fait le tour de la France et se retrouve aujourd'hui encore sur de nombreux sites. Les montages suivants ont beaucoup moins circulé, voire pas du tout. Sachez qu'ils sont récupérables par quiconque souhaite les reproduire, car je les mets à disposition sous contrat Creative Commons. Il n'est donc pas nécessaire de demander  mon autorisation pour les réutiliser. Contentez-vous de me le signaler, si vous y pensez.

Une dernière chose : pourquoi "Pôv' con" ? Les pôv' cons, c'est vous, c'est moi. Ce sont tous ces Français méprisés par le pouvoir et par les possédants. Une insulte ? Soit. Ramassons-le gant et adoptons cette interjection somme toute bien banale. Montrons qu'après les Jacques Bonhomme et autres sans-culottes, les pôv' cons d'aujourd'hui ont de qui tenir et ne manquent pas de moyens pour se rappeler au bon souvenir des gens qu'on nomme grands.

C-K

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons.

 Contrat Creative Commons 

Posté par KiosqueC à 15:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,