Référence à l'article : "Contrôles d'identité: "nécessaires" mais à "réévaluer", selon le ministère"

Orange n'en finit pas de fournir encore et encore des preuves de sa partialité en faveur de l'extrême droite. Impossible de lui faire accepter cette réaction :

Les bas du front m'ont tant expliqué...

... qu'il est indispensable de contrôler dix fois par jour les gens qui ont une apparence musulmane, qu'il y a parmi eux un maximum de délinquants et de petits trafiquants, que finalement j'ai réfléchi à la question.

Petits voyous, petits trafics (les gros passent de toute façon à travers), c'est de l'insécurité journalière. Pas mal de victimes, mais une mortalité assez faible. La logique du contrôle au faciès, c'est qu'il y aurait statistiquement plus de petits voyous basanés adeptes de ces petits trafics, et qu'en conséquence contrôler les gens pas assez blancs et à l'air pas catholique, cela multiplie les chances d'arrêter un vilain.
C'est ce qu'a d'ailleurs expliqué un fameux imbécile qui se prétend journaliste et qui a fondé son succès sur l'exploitation du racisme ordinaire.
Le biais, évidemment, c'est l'effet boule de neige. On envoie forcément plus de personnes issues de l'immigration en prison par cette méthode puisqu'elles sont ciblées en priorité. Et puisqu'on voit encore plus de gens colorés en tôle, on en déduit qu'il faut augmenter les contrôles de cette population. Ce qui fait toujours plus de taulards maghrébins et donc renforce les statistiques qui poussent à ne contrôler que ceux-là.

Mais est-ce suffisant ? Mortalité faible, disais-je...
N'existe-t-il pas une autre délinquance plus meurtrière et pour laquelle le contrôle au faciès serait statistiquement efficace ? La réponse est oui : l'alcoolisme. Et là, le profil type, c'est le petit blanc rougeaud, c'est le supporter de foot, c'est le cadre distingué, c'est le bas du front au crâne rasé, adeptes du petit jaune, du ballon de rouge, de la canette de bière, du whisky on the rocks... L'alcool tue bien plus que les petits trafics de shit. Je suggère donc que la police mette en place des contrôles au faciès et fassent souffler dix fois par jour dans le ballon toute personne présentant le faciès à risque, celui du petit blanc qui a l'apparence d'un Français de souche. Normalement, cela devrait remettre à pied pas mal de délinquants de la route, et en envoyer bon nombre en taule.

Ce qui faussera par ailleurs les statistiques, ou plutôt les redressera...

----------------

Face à l'obstination maladive autant que partisane d'Orange à me censurer cette réaction, je la rediffuse sur mon blog et sur d'autres forums afin d'apporter une page de plus à l'épais dossier concernant l'inadmissible partialité de ce site.