Référence à l'article : "Jean-François Copé: Marine Le Pen travaille à notre perte"

Les modérateurs d'Orange s'offrent le ridicule de me censurer mordicus cette petite vanne, initialement réduite à sa première phrase,  comme si le sort du monde en dépendait :

Si pour une fois...

... Marion La Joie pouvait servir à quelque chose !

... Et si, pour une fois aussi, la modération s'en tenait à son boulot de gardienne de la charte sans s'obstiner à censurer de façon partisane les réactions opposées à ses opinions politiques ? (Mais ça, c'est de l'ordre de l'impossible).

Cette réaction est désormais ajoutée à mon blog, visible par tous, comme exemple de censure parfaitement ridicule de la part d'Orange. Ridicule parce que, franchement cette réaction n'est somme toute qu'une vanne à deux balles qui ne changerait nullement le sort du monde si la modération arc-boutée sur son idéologie consentait enfin à la publier.